Archive quotidienne 19 janvier 2016

A Pipriac, la protection civile teste les matériels

mission B protection civile innondationArticle Ouest-France.

Samedi, à l’étang des Quatre-Vents, à Pipriac, l’antenne de la protection civile à Guipry-Messac a réalisé des exercices pour contrôler les matériels et prodiguer une formation aux secouristes.

Le matériel

Samedi, dans le cadre du plan de sauvegarde communal contre les inondations, la protection civile a effectué un exercice de mise en situation.

« Guipry-Messac est la base logistique des matériels du département. Nous remercions le SDIS 35 [Service départemental d’incendie et de Secours d’Ille-et-Vilaine], de nous avoir offert cet équipement que nous entretenons régulièrement. Nous disposons de matériel de pompage, le plus important en Bretagne, en protection civile », explique Kevin Désiré, responsable de cette journée d’activités extérieures.

Ce matériel à entretenir se compose donc de trois motos pompes terrestres d’une capacité de 500 à 600 litres par heure ; trois motos pompes flottantes de 700 à 1 000 litres par heure ; cinq vide-cave d’une capacité de 250 à 300 m3 par heure ; trois groupes électrogènes d’une puissance de 2 500 à 5 600 Wh. « Nous avons 150 lits Picot [lit de camp pliable] : 50 appartiennent à l’antenne départementale et 100 à la fédération nationale », poursuit Gwenaël Lelièvre, assistant de Kevin, pour cet exercice.

Des exercices nécessaires

« Les inondations à Guipry-Messac, en 2014, ont démontré que de nombreux secouristes avaient découvert le matériel en l’utilisant sur le terrain, souligne Kevin Désiré. Cette expérience nous a confortés dans la nécessité de mettre en place des formations pour le département. Nous travaillons la cohésion et la répétition de gestes précis. »

Les missions de la protection civile

Les missions B, dans le langage des secouristes, sont celles qui concernent des conventions passées avec des organismes publics comme ERDF ; avec la SNCF pour les traumatismes sociopsychologiques en cas de catastrophe ou d’événements météo avec mise en place d’hébergement, de lits et couvertures ; avec les pompiers, en renfort pour des inondations ; la gendarmerie, pour la recherche de personnes disparues. Ils sont également en poste de secours, ou pour les événements sportifs.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/pipriac-35550/la-protection-civile-teste-les-materiels-3978990