Archive mensuelle janvier 2016

A Pipriac, la protection civile teste les matériels

mission B protection civile innondationArticle Ouest-France.

Samedi, à l’étang des Quatre-Vents, à Pipriac, l’antenne de la protection civile à Guipry-Messac a réalisé des exercices pour contrôler les matériels et prodiguer une formation aux secouristes.

Le matériel

Samedi, dans le cadre du plan de sauvegarde communal contre les inondations, la protection civile a effectué un exercice de mise en situation.

« Guipry-Messac est la base logistique des matériels du département. Nous remercions le SDIS 35 [Service départemental d’incendie et de Secours d’Ille-et-Vilaine], de nous avoir offert cet équipement que nous entretenons régulièrement. Nous disposons de matériel de pompage, le plus important en Bretagne, en protection civile », explique Kevin Désiré, responsable de cette journée d’activités extérieures.

Ce matériel à entretenir se compose donc de trois motos pompes terrestres d’une capacité de 500 à 600 litres par heure ; trois motos pompes flottantes de 700 à 1 000 litres par heure ; cinq vide-cave d’une capacité de 250 à 300 m3 par heure ; trois groupes électrogènes d’une puissance de 2 500 à 5 600 Wh. « Nous avons 150 lits Picot [lit de camp pliable] : 50 appartiennent à l’antenne départementale et 100 à la fédération nationale », poursuit Gwenaël Lelièvre, assistant de Kevin, pour cet exercice.

Des exercices nécessaires

« Les inondations à Guipry-Messac, en 2014, ont démontré que de nombreux secouristes avaient découvert le matériel en l’utilisant sur le terrain, souligne Kevin Désiré. Cette expérience nous a confortés dans la nécessité de mettre en place des formations pour le département. Nous travaillons la cohésion et la répétition de gestes précis. »

Les missions de la protection civile

Les missions B, dans le langage des secouristes, sont celles qui concernent des conventions passées avec des organismes publics comme ERDF ; avec la SNCF pour les traumatismes sociopsychologiques en cas de catastrophe ou d’événements météo avec mise en place d’hébergement, de lits et couvertures ; avec les pompiers, en renfort pour des inondations ; la gendarmerie, pour la recherche de personnes disparues. Ils sont également en poste de secours, ou pour les événements sportifs.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/pipriac-35550/la-protection-civile-teste-les-materiels-3978990

Mordelles, La protection civile forme les plus jeunes aux premiers secours

mordelles protection civileArticle Ouest-France paru le 12 janvier 2016

Aider et secourir sont les maîtres mots de la protection civile. Dans la commune, l’antenne locale existe depuis 1981. Jean-Claude Berthelot est là depuis la création et continue de s’investir sans compter : « Il est important de signaler que notre formation est similaire à celle des sapeurs pompiers. »

Les secouristes stagiaires Prévention et secours civique de niveau 1 (PSC1) sont formés au sein de l’antenne locale pour devenir équipiers secouristes premiers secours 1 et 2. Dès 16 ans, les jeunes peuvent intégrer les postes de secours. C’est l’envie qu’affichent aujourd’hui Baptiste, jeune mordellais de 17 ans, mais aussi Lauriane et Solène, 16 ans, deux amies qui arrivent au sein de la structure.

« Une première approche des secours »

Lauriane souhaite devenir infirmière urgentiste : « M’investir ici va me donner une première approche des secours. » Solène prépare un bac Sciences et techniques de la santé et du social : « Nous faisons beaucoup de théorie en cours. Je veux arriver à avoir de la pratique. »

Motivées, elles espèrent évoluer et trouver un enrichissement personnel au sein de l’antenne locale. Johanne, mordellaise de 26 ans, s’y implique depuis 2012. Elle a toujours été attirée par le secourisme : « Au départ, j’hésitais entre la formation de sapeur-pompier et celle de secouriste. La protection civile correspondait mieux à mes disponibilités et à l’esprit que j’avais envie de connaître. » Aujourd’hui, elle assure régulièrement des permanences et passera son examen de niveau 2 à la fin du mois, « pour avoir plus de responsabilités ».

265 personnes prises en charge

En 2015, la protection civile de Mordelles a assuré 33 postes de secours, « 14 sur la commune et 19 pour des associations hors commune. Sur ces 33 postes, nous avons pris en charge 265 personnes. Dix ont nécessité une évacuation vers le milieu hospitalier ».

Les bénévoles sont aussi venus en renfort sur 36 manifestations extérieures. Tour de France, marathons, festivals et concerts, rallycross, meeting électoral, braderies, soirées d’entreprises, fêtes d’écoles, les secouristes peuvent être sollicités dans de nombreux cas.

Exercices réguliers, recyclage obligatoire tous les ans et exercices tous les deux mois avec le Samu leur donnent toutes les clés pour venir au secours de la population.

Dans les années 90, l’antenne locale comptait une quarantaine de bénévoles. Aujourd’hui, alors que les sollicitations se font de plus en plus nombreuses, la structure aspire à attirer de nouveaux membres pour continuer à assurer ce service aux personnes nécessaires sur nombre de rendez-vous importants.

Contact : Jean-Claude Berthelot, tél. 06 09 73 84 03, contact-mordelles@adpc35.org. Site : www.adpc35.org.

http://www.ouest-france.fr/bretagne/mordelles-35310/la-protection-civile-forme-les-plus-jeunes-aux-premiers-secours-3968288

La Protection Civile du Pays de Brocéliande dans le journal municipal de Maxent

Le journal municipal de la commune de Maxent vient de paraître avec à la une du magazine un article sur l’installation de l’antenne du Pays de Brocéliande de la Protection Civile. Nous vous livrons l’article ci-dessous. Encore merci à la commune de Maxent.

maxent protection civileLa Protection Civile d’Ille-et-Vilaine vient d’ouvrir une nouvelle antenne. Cette antenne du Pays de Brocéliande est composée d’une quinzaine de secouristes et dispose d’un véhicule pour assurer l’ensemble des missions de secours, de formations et d’assistances.

Cette antenne intervient sur la partie ouest du département, le pays de Brocéliande, mais ne dispose pas encore de lieu pour entreposer le matériel.

Au printemps 2016, à l’achèvement des travaux sur le Pôle Associatif et l’espace public qui le dessert, l’antenne de la Protection Civile y installera son matériel (brancards, sacs à dos de secours, matériel pédagogique, mannequin d’enseignement de la réanimation cardio-pulmonaire). Le Pôle Associatif encore en construction disposera de locaux de rangement communaux et associatifs situés entre la Maison des Jeunes et les toilettes publiques. Un emplacement communal sera donc réservé à la Sécurité Civile.

Des séances de démonstration et des stages de formation auront lieu sur place. Il sera proposé aux habitants de la commune d’apprendre à se servir du défibrillateur automatisé à disposition dans le sas d’entrée de la Mairie. Pour les Maxentais, et les ados à partir de 16 ans, ce peut être une belle opportunité pour se former, s’engager au service des autres en assurant des missions humanitaires, de secours à personnes.

La Protection civile d’Ille-et-Vilaine est l’une des principales associations agréées de Sécurité Civile qui assure 3 missions principales :

Les Postes de Secours : La Protection Civile peut à la demande des organisateurs d’événements, de festivals, ou à la demande des pouvoirs pmaxent protection civileublics, mettre en place un Dispositif Prévisionnel de Secours.

C’est un ensemble de moyens humains et matériels mis en place pour porter assistance et secours aux personnes. Le Référentiel National des Dispositifs Prévisionnels de Secours adopté par arrêté du Ministère de l’Intérieur fixe les règles spécifiques à ces rassemblements en fonction des risques, des populations accueillies et de l’environnement de la manifestation.

Les Formations aux Premiers Secours : La Protection Civile dispose d’un agrément préfectoral pour assurer la formation du grand public aux gestes qui sauvent par le biais de la formation « Prévention et Secours Civiques de niveau 1 » (PSC1). Elle dispose d’une autorisation pour assurer les formations spécifiques aux secouristes et aux formateurs.

Les actions Humanitaire et d’aide aux populations sinistrées : les équipes de Protection Civile sont mobilisables rapidement et à tout moment en cas de crise.

Assister les personnes dans des moments difficiles, les aider à un retour à la vie normale, organiser des hébergements d’urgence, apporter du réconfort… Autant de missions que la Protection Civile déploie sur tout le territoire à la demande des préfectures ou des communes pour venir en aide à la population.

 

Contact: Romain Beccarel

Responsable de l’antenne des pays de Brocéliande

contact-broceliande@adpc35.org

Initiations gratuites aux gestes qui sauvent

Alerter, maamd initiation premiers secours protection civile rennessser, défibriller, poser un garrot … C’est la campagne qui lance le Ministère de l’Intérieur à destination du grand public. En appui des pouvoirs publics, c’est en qualité d’association agréée de sécurité civile que la Protection Civile d’Ille et Vilaine à répondu à l’invitation du Préfet d’Ille-et-Vilaine afin de proposer leur participation à la mise en place d’initiations gratuites sur les week-end du mois de février.

« La capacité de résilience de notre pays face aux risques et aux menaces repose sur le professionnalisme et l’engagement des services de sécurité et de secours, mais aussi sur l’aptitude des Français à être acteurs de leur propre sécurité » explique Bernard Cazeneuve dans une communication aux préfectures. « Ces dernières semaines, nombre de nos concitoyens ont manifesté leur volonté de mieux se préparer aux situations de crise, en étant notamment formés aux premiers secours. Il apparaît nécessaire d’apporter une réponse à cette demande, dans un contexte où la part des Français déjà formés reste faible. La sensibilisation et la formation aux gestes qui sauvent est de nature à permettre à chacun d’être acteur en situation de crise, sans pour autant se substituer aux services de secours d’urgence ou aux forces de l’ordre« .

Menée en partenariat avec les services d’incendie et de secours, les associations agréées de sécurité civile et la fédération nationale des sapeurs-pompiers de France, ces actions ont pris la forme de sessions courtes d’initiation, organisées dans chaque département. Ces actions de sensibilisation ont pour but d’inciter les populations à se former aux gestes qui sauvent. En effet, avoir « les bons réflexes » peut parfois sauver une vie. Face à la situation, les personnes sont démunis alors qu’il existe des gestes simples à connaître pour mieux anticiper l’urgence, et savoir réagir.

Pour répondre à la demande de nombreux citoyens de mieux se préparer aux situations de crise, en étant notamment formés aux premiers secours, le Ministre de l’Intérieur a souhaité la mise en place de cette formation #lesgestesquisauvent visant à permettre à chacun d’être acteur en situation de crise, sans pour autant se substituer aux services de secours d’urgence ou aux forces de l’ordre.

Clairement distincte de la formation aux Premiers secours civiques de niveau 1 (PSC1) à laquelle elle n’a pas vocation à se substituer, cette initiation sera assurée par des formateurs des associations agréées, des services d’incendie et de secours et de l’éducation nationale, sur la base d’un référentiel pédagogique national simplifié composé de deux modules :

  • un premier module consacré aux gestes dans une situation d’exception  : dégagement en urgence d’une victime, mise en position d’attente pour les victimes qui le nécessitent, pose d’un garrot ou compression sur une plaie,

  • un second module « Alerter – masser – défibriller » dédié à une situation du quotidien  : l’arrêt cardiaque : apprentissage du geste et restitution du geste au cours d’un atelier de pratique dirigée.

Les personnes qui souhaitent déjà poursuivre leur démarche peuvent s’inscrire dès à présent à une session de formation PSC1.

A partir du samedi 6 février, sur l’ensemble du territoire, la Protection Civile propose ces initiations gratuites. Si vous êtes intéressés consulter le calendrier mis en place pour la campagne. Vous pourrez ainsi trouver l’initiation la plus proche de chez vous !

CI-dessous, la liste des jours où la Protection Civile d’Ille et Vilaine organise des initiations aux premiers secours :

Samedi 6 février 14h-16h à Fougères

Mercredi 10 février 20h à 22h à Maxent

Jeudi 11 février 20h à 22h à Fougères

Vendredi 12 février 20h à 22h à La Guerche de Bretagne

Mercredi 24 février 20h à 22h à Maxent et à La Guerche de Bretagne

Samedi 27 février 10h à 12h et 14h à 16h à Bruz et à Betton

Jeudi 3 mars 20h30 à 22h30 à Guipry-Messac

Vendredi 4 mars 20h30 à 22h30 à Mordelles

Mercredi 9 mars 18h à 20h à Bruz

samedi 12 mars 10h à 12h à Mordelles

Samedi 26 mars 10h à 12h et 14h à 16h à Guipry-Messac

Samedi 26 mars 9h à 18h à Décathlon Betton

=> inscription en cliquant ici.

Bonne année 2016

VOEUX 2016 protection civileFabrice LORANDEL, Président départemental,

Les membres du Conseil d’administration,

Les responsables des 8 antennes locales

et les 200 secouristes de la Protection Civile d’Ille et Vilaine

vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2016 et vous assurent de leurs sentiments les plus dévoués.

 

2016 sera une année importante dans l’évolution et le développement de la Protection Civile d’Ille-et-Vilaine.

Venez nous rejoindre pour construire cette belle association forte d’un engagement important des secouristes bénévoles… Nous rejoindre