Archive mensuelle octobre 2015

Pipriac, La Protection civile assure une formation PSC1

formation psc1 guipry pipriacLundi 26 octobre, de 8 h 30 à 19 h, dans l’espace communautaire, la Protection civile de Guipry à assurer une formation Prévention et secours civiques de niveau 1 (PSC1), sous la responsabilité de Damien Raison, formateur.

C’est Fabrice Bodiguel, animateur sportif, à l’Office intercantonal sport et jeunesse Maure-Pipriac, avec le Point information jeunesse (Pij) à Pipriac, qui a géré le recrutement des candidats.

Les candidats sont de différents horizons : « Je fais cette formation pour valider mon diplôme de formateur en boxe Thaï », explique Christophe Mantec. « Je prépare la formation de professeur des écoles et cette qualification nous est demandée », précise Ronan Texier. Certains font la formation à titre personnel, d’autres pour préparer des qualifications dans le sport, pour le Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa).

Le succès de cette formation a conduit le Pij à en prévoir une autre pour le début 2016.

 

Source : Article Ouest-France

 

Contact Antenne de Guipry : contact-guipry@adpc35.org

Pensez à vos demandes de postes de secours pour 2016

Dès à présent, nous sommes dans le calendrier 2016 des manifestations sur lesquelles nous allons avoir à mettre en place un dispositif de secours.

Nous vous invitons à nous contacter afin que nous identifions dès maintenant votre manifestation sur notre calendrier.

Pour faire votre demande de poste de secours : cliquer ici

 

 

 

mise à jour du dossier relatif à l’organisation de la sécurité et des secours pour des manifestations festives ou sportives

La Préfecture d’Ille-et-Vilaine vient de mettre à jour le dossier relatif à l’organisation de la sécurité et des secours pour des manifestations festives ou sportives.

Ce document destiné aux maires et aux organisateurs de manifestations festives et/ou sportives permettra de réaliser une analyse des risques encourus par le public / spectateur et de prévoir, avec l’aide des associations de secouristes, le dimensionnement du dispositif prévisionnel de secours.

Il est recommandé de lire attentivement ce dossier avant de commencer à le renseigner. Un exemplaire de cette brochure devra être conservé par l’organisateur de la manifestation et affiché au poste de coordination. Ce dossier doit être transmis à l’autorité de police compétente (maire ou préfet) deux mois avant la manifestation sauf délais imposés par la réglementation spécifique. Dans tous les cas, ce délai ne pourra être inférieur à 2 mois.

Attention soyez vigilant, tout dossier incomplet ou transmis hors délais sera retourné à l’organisateur. Toute déclaration fausse, incomplète ou tardive engage la responsabilité de l’organisateur.

L’objectif de ce guide pratique est de préciser les procédures de déclaration et d’autorisation ainsi que les dispositifs préventifs de secours et de sécurité à mettre en œuvre avant tout événement, afin de garantir une sécurité optimale pour le public, les participants, les organisateurs et les tiers pouvant être impliqués de façon indirecte.

Télécharger le dossier de la Préfecture en cliquant ici

Mordelles, La Protection civile a accueilli les formateurs

formation formateurs

Samedi, l’antenne mordellaises de la Protection civile accueillait les formateurs de l’association départementale. « Association agréée de Sécurité civile, la Protection civile, forte de 190 secouristes au sein de huit antennes locales, dont celle de Mordelles, assure des postes de secours, des formations aux premiers secours et assiste les populations sinistrées. »

Durant cette journée de formation, la vingtaine de formateurs de premiers secours a ainsi pris connaissance des évolutions des référentiels de premiers secours et mis à jour leur pédagogie. « Les formateurs pourront ainsi assurer la formation des secouristes de l’association qui réalisent chaque année de nombreuses missions de secours au service de la population. »

Pour tout renseignement : www.adpc35.org – Mail : ille-et-vilaine@protection-civile.org

 

Article Ouest-France